Pour y voir plus clair dans la jungle des labels 

    ou

    NatureActive Bio

    www.naturesuisse.ch/fr/nature-active-bio/

    Label de l’entreprise Aldi pour les denrées alimentaires issues de l’agriculture biologique contrôlée

    Dernière modification: 2016
    Titulaire

    Aldi Suisse AG

    Type de mention

    Label

    Bedingt empfehlenswert
    98

    Concernant le système d‘évaluation

    Le label a été évalué exhaustivement dans les domaines «Gestion», «Ecologie et aspects sociaux» et «Processus et contrôle». Pour de plus amples informations, consultez ici

    Contrôles annuels puis certification selon l'ordonnance suisse sur l'agriculture biologique ou, pour les produits étrangers, selon le règlement de l'UE relatif à la production biologique. En Suisse, l'organisme de contrôle et de certification est bio.inspecta AG. Le certificat est valable un an. Bio.inspecta AG est accrédité par le Service d'accréditation suisse (SAS). Les organismes de certification des produits importés varient d'un pays membre à l'autre, conformément au règlement européen relatif à la production biologique.

    Comparaison avec des labels ou déclarations apparentés

    Où acheter les produits portant cette mention

    Aldi

    Contenu détaillé

    Critères généraux

    Les produits biologiques suisses sont conformes aux exigences de l'ordonnance sur l'agriculture biologique:

    • Les cycles et processus naturels sont pris en considération.
    • L’utilisation de matières auxiliaires chimiques de synthèse n’est pas autorisée.
    • Les organismes génétiquement modifiés ne sont pas autorisés.
    • Les produits ne sont pas soumis à des rayonnements ionisants.
    • La garde des animaux doit être adaptée à la surface de l’exploitation et conforme aux besoins des espèces.
    • Les aliments pour animaux sont issus de production biologique.
    • La législation suisse est respectée (loi sur la protection des animaux, loi sur la protection des eaux, loi sur la protection de l’environnement, loi sur la protection de la nature et du paysage).

    Les produits biologiques importés sont conformes aux exigences du règlement de l'UE relatif à la production biologique:

    • Au moins 95 % des ingrédients d’origine agricole sont biologiques.
    • Le traitement des produits par rayonnement est interdit.
    • Les organismes génétiquement modifiés sont interdits.
    • Les produits phytopharmaceutiques chimiques de synthèse ne sont pas utilisés. La protection des plantes repose sur des mesures globales, comme le choix approprié des espèces et des variétés, une rotation des cultures appropriée et des procédés de travail du sol mécaniques.
    • Renoncement aux engrais facilement solubles et minéraux. La fertilité du sol doit être assurée par une rotation appropriée des cultures et par des engrais animaux ou végétaux produits par l’exploitation.
    • Les semences et les jeunes plantes conventionnelles ne sont autorisées que dans les cas exceptionnels, par ex. pendant les périodes de transition.
    • Élevage respectueux en matière de ventilation, d’espace, de confort et de lumière dont les animaux ont besoin.
    • Alimentation avec des produits de fourrage issus d’une production écologique, sans ajout d’antibiotiques ni de de stimulateurs de performance. Le fourrage doit être produit au sein de l’exploitation.
    • Dans le cadre du traitement des animaux malades, les médicaments végétaux ou homéopathiques doivent être privilégiés.
    • L’utilisation de substances favorisant la croissance ou la modification du cycle de reproduction des animaux est interdite.
    • Interdiction de nourrir les animaux avec des farines animales
    • La pollution du sol et de l’eau par les déjections animales solides et liquides doit être évitée.

    Viande

    L’élevage d’animaux de rente repose sur les principes de l’ordonnance suisse sur l’agriculture biologique suivants:

    • L’ensemble du bétail doit impérativement être issu d’exploitations bio.
    • Les animaux descendent des propres portées ou d’autres exploitations écologiques. L’achat d’animaux issus d’exploitations conventionnelles n’est autorisé que dans des cas exceptionnels.
    • Les espèces et races d’animaux doivent être viables, résistantes et adaptées aux conditions locales.
    • Les animaux doivent bénéficier de sorties en plein air et, selon l’espèce, de temps de pâturage.
    • Le maintien en stabulations tout au long de l’année n’est pas autorisé.
    • Les poules et porcelets ne sont pas maintenus en cage.
    • Les sols entièrement composés de caillebotis sont interdits.
    • L’alimentation des animaux doit être d’origine écologique et provenir si possible de l’exploitation même.
    • L’utilisation d’hormones, de stimulateurs de croissance ou de performance est interdite.
    • L’utilisation préventive de médicaments, d’antibiotiques, etc. n’est pas autorisée.
    • La reproduction doit en principe s’effectuer de manière naturelle, l’insémination artificielle est toutefois autorisée. Toute autre méthode de reproduction artificielle est prohibée.
    • Les interventions sur les animaux, telles que le cisaillement des dents, la section de la queue, le débecquage, etc. ne peuvent être effectuées de manière systématique. Pour des questions de sécurité, l’écornage des bœufs est autorisé.

    Les produits biologiques importés sont conformes aux exigences du règlement de l'UE relatif à la production biologique:

    • Au moins 95 % des ingrédients d’origine agricole sont biologiques.
    • Élevage respectueux en matière de ventilation, d’espace, de confort et de lumière dont les animaux ont besoin.
    • Interdiction de nourrir les animaux avec des farines animales
    • L’utilisation de substances favorisant la croissance ou la modification du cycle de reproduction des animaux est interdite.
    • La pollution du sol et de l’eau par les déjections animales solides et liquides doit être évitée.
    • Interdiction de nourrir les animaux avec des farines animales

    Produits laitiers

    Les produits biologiques suisses sont conformes aux exigences de l'ordonnance sur l'agriculture biologique:

    • Les cycles et processus naturels sont pris en considération.
    • L’utilisation de matières auxiliaires chimiques de synthèse n’est pas autorisée.
    • Les organismes génétiquement modifiés ne sont pas autorisés.
    • Les produits ne sont pas soumis à des rayonnements ionisants.
    • La garde des animaux doit être adaptée à la surface de l’exploitation et conforme aux besoins des espèces.
    • Les aliments pour animaux sont issus de production biologique.
    • La législation suisse est respectée (loi sur la protection des animaux, loi sur la protection des eaux, loi sur la protection de l’environnement, loi sur la protection de la nature et du paysage).

    Les produits biologiques importés sont conformes aux exigences du règlement de l'UE relatif à la production biologique:

    • Au moins 95 % des ingrédients d’origine agricole sont biologiques.
    • Le traitement des produits par rayonnement est interdit.
    • Les organismes génétiquement modifiés sont interdits.
    • Les produits phytopharmaceutiques chimiques de synthèse ne sont pas utilisés. La protection des plantes repose sur des mesures globales, comme le choix approprié des espèces et des variétés, une rotation des cultures appropriée et des procédés de travail du sol mécaniques.
    • Renoncement aux engrais facilement solubles et minéraux. La fertilité du sol doit être assurée par une rotation appropriée des cultures et par des engrais animaux ou végétaux produits par l’exploitation.
    • Élevage respectueux en matière de ventilation, d’espace, de confort et de lumière dont les animaux ont besoin.
    • Alimentation composée de fourrage issu d’une production écologique, sans ajout d’antibiotiques, ni de stimulateurs de performance. Le fourrage doit provenir de l’exploitation même.
    • Dans le cadre du traitement des animaux malades, les médicaments végétaux ou homéopathiques doivent être privilégiés.
    • L’utilisation de substances favorisant la croissance ou la modification du cycle de reproduction des animaux est interdite.
    • Interdiction de nourrir les animaux avec des farines animales
    • La pollution du sol et de l’eau par les déjections animales solides et liquides doit être évitée.

    Thé, café et cacao

    Les produits biologiques suisses sont conformes aux exigences de l'ordonnance sur l'agriculture biologique:

    • Les cycles et processus naturels sont pris en considération.
    • L’utilisation de matières auxiliaires chimiques de synthèse n’est pas autorisée.
    • Les organismes génétiquement modifiés ne sont pas autorisés.
    • Les produits ne sont pas soumis à des rayonnements ionisants.
    • La législation suisse est respectée (loi sur la protection des animaux, loi sur la protection des eaux, loi sur la protection de l’environnement, loi sur la protection de la nature et du paysage).

    Les produits biologiques importés sont conformes aux exigences du règlement de l'UE relatif à la production biologique:

    • Au moins 95 % des ingrédients d’origine agricole sont biologiques.
    • Le traitement des produits par rayonnement est interdit.
    • Les organismes génétiquement modifiés sont interdits.
    • Les produits phytopharmaceutiques chimiques de synthèse ne sont pas utilisés. La protection des plantes repose sur des mesures globales, comme le choix approprié des espèces et des variétés, une rotation des cultures appropriée et des procédés de travail du sol mécaniques.
    • Renoncement aux engrais facilement solubles et minéraux. La fertilité du sol doit être assurée par une rotation appropriée des cultures et par des engrais animaux ou végétaux produits par l’exploitation.
    • Les semences et les jeunes plantes conventionnelles ne sont autorisées que dans les cas exceptionnels, par ex. pendant les périodes de transition.

    Produits alimentaires végétariens

    Les produits biologiques suisses sont conformes aux exigences de l'ordonnance sur l'agriculture biologique:

    • Les cycles et processus naturels sont pris en considération.
    • L’utilisation de matières auxiliaires chimiques de synthèse n’est pas autorisée.
    • Les organismes génétiquement modifiés ne sont pas autorisés.
    • Les produits ne sont pas soumis à des rayonnements ionisants.
    • La garde des animaux doit être adaptée à la surface de l’exploitation et conforme aux besoins des espèces.
    • Les aliments pour animaux sont issus de production biologique.
    • La législation suisse est respectée (loi sur la protection des animaux, loi sur la protection des eaux, loi sur la protection de l’environnement, loi sur la protection de la nature et du paysage).

    Les produits biologiques importés sont conformes aux exigences du règlement de l'UE relatif à la production biologique:

    • Au moins 95 % des ingrédients d’origine agricole sont biologiques.
    • Le traitement des produits par rayonnement est interdit.
    • Les organismes génétiquement modifiés sont interdits.
    • Les produits phytopharmaceutiques chimiques de synthèse ne sont pas utilisés. La protection des plantes repose sur des mesures globales, comme le choix approprié des espèces et des variétés, une rotation des cultures appropriée et des procédés de travail du sol mécaniques.

    Céréales et pain

    Les produits biologiques suisses sont conformes aux exigences de l'ordonnance sur l'agriculture biologique:

    • Les cycles et processus naturels sont pris en considération.
    • L’utilisation de matières auxiliaires chimiques de synthèse n’est pas autorisée.
    • Les organismes génétiquement modifiés ne sont pas autorisés.
    • Les produits ne sont pas soumis à des rayonnements ionisants.
    • La législation suisse est respectée (loi sur la protection des animaux, loi sur la protection des eaux, loi sur la protection de l’environnement, loi sur la protection de la nature et du paysage).

    Les produits biologiques importés sont conformes aux exigences du règlement de l'UE relatif à la production biologique:

    • Au moins 95 % des ingrédients d’origine agricole sont biologiques.
    • Le traitement des produits par rayonnement est interdit.
    • Les organismes génétiquement modifiés sont interdits.
    • Les produits phytopharmaceutiques chimiques de synthèse ne sont pas utilisés. La protection des plantes repose sur des mesures globales, comme le choix approprié des espèces et des variétés, une rotation des cultures appropriée et des procédés de travail du sol mécaniques.
    • Renoncement aux engrais facilement solubles et minéraux. La fertilité du sol doit être assurée par une rotation appropriée des cultures et par des engrais animaux ou végétaux produits par l’exploitation.
    • Les semences et les jeunes plantes conventionnelles ne sont autorisées que dans les cas exceptionnels, par ex. pendant les périodes de transition.

    Fruits et légumes

    • Cycle d’exploitation fermé au maximum. Cela signifie que les plantes cultivées sur le domaine sont à la fois destinées à la production de fourrage et à la consommation humaine.
    • Parmi les produits de traitement autorisés: le pyrèthre naturel ou les préparations à base de Bacillus thuringiensis.
    • Le travail mécanique des sols est l’un des éléments les plus importants de la culture maraîchère écologique. Le binage permet d’aérer et de stimuler les sols, tout en réduisant le développement de mauvaises herbes.
    • Le développement des mauvaises herbes est régulé grâce à une rotation de cultures et à l'utilisation d’appareils mécaniques. Pour les cultures de plus haute valeur (les légumes ou les betteraves sucrières par ex.), le désherbage thermique est une option.
     

    La production végétale doit répondre aux critères suivants de l’ordonnance suisse sur l’agriculture biologique:

    • La fertilité et l’activité biologique du sol doivent être maintenues et, si possible, augmentées.
    • Afin de réguler les organismes nuisibles, les maladies et les adventices, il convient de prendre, d’une manière globale, différentes mesures (choisir des espèces et des variétés appropriées, effectuer une rotation des cultures appropriée, promouvoir et protéger les auxiliaires).
    • Les engrais organiques comme les engrais de ferme et les composts doivent provenir si possible de l’exploitation concernée.
    • La quantité de fumure à épandre doit être établie sur la base d’un bilan de fumure équilibré.
    • Les semences, les plants et le matériel de multiplication végétatif doivent provenir d’exploitations biologiques.

    Les produits biologiques importés sont conformes aux exigences du règlement de l'UE relatif à la production biologique:

    • Au moins 95 % des ingrédients d’origine agricole sont biologiques.
    • Le traitement des produits par rayonnement est interdit.
    • Les organismes génétiquement modifiés sont interdits.
    • Les semences et les jeunes plantes conventionnelles ne sont autorisées que dans les cas exceptionnels, par ex. pendant les périodes de transition.
    • Les produits phytopharmaceutiques chimiques de synthèse ne sont pas utilisés. La protection des plantes repose sur des mesures globales, comme le choix approprié des espèces et des variétés, une rotation des cultures appropriée et des procédés de travail du sol mécaniques.
    • Renoncement aux engrais facilement solubles et minéraux. La fertilité du sol doit être assurée par une rotation appropriée des cultures et par des engrais animaux ou végétaux produits par l’exploitation.
    • La pollution du sol et de l’eau par les déjections animales solides et liquides doit être évitée.

    Vous avez une question ?

    N'hésitez pas à nous contacter.

    Tel. +41 (0)44 267 44 11 E-Mail eva.hirsiger@pusch.ch

    Nous aurions une question

    Dürfen wir Sie mit einer Nutzerumfrage nerven? Sie dauert nur fünf Minuten, versprochen! ;)


    Non merci.
    Ne plus me souvenir.
    Oui
    Par ici cela va au sondage.