Pour y voir plus clair dans la jungle des labels 

    ou

    Aqua GAP

    www.aquagap.net

    Label de Bio-Stiftung Schweiz pour les poissons et fruits de mer issus d'une aquaculture durable

    Titulaire

    Bio-Stiftung Schweiz

    Type de mention

    Label

    "Transparence"
    Le titulaire du label ou de la déclaration répond aux questions. Les informations sur les critères et le système d’attribution sont disponibles en ligne. Les parties prenantes sont consultées afin de garantir des critères judicieux (plus d'info).

    "Contrôle indépendant"
    Contrôle: Des contrôles sont régulièrement effectués par un organisme indépendant du titulaire de la mention. Ces contrôles peuvent aussi être inopiné (plus d'info).

    "Certification"
    Double contrôle: Le rapport de contrôle est ensuite vérifié par un organisme de certification indépendant et accrédité (plus d'info).

    Contrôles annuels puis certification par l'Institut d’éco-commerce (IMO) ouTÜV SÜD Management Service GmbH. Les premiers contrôles sont annoncés. Des contrôles inopinés ont ensuite lieu au minimum tous les trois ans. Le certificat est valable deux ans. Les organismes de contrôles et de certification ne sont pas accrédités pour le label Aqua-GAP.

    Contenu

    Écologie

    Élevage

    Aspects sociaux

    Commerce équitable

    Santé

    Provenance

    Contenu du label ou de la déclaration

    Le contenu sur lequel porte le label ou la déclaration est marqué en vert (plus d'info).

    Poissons et fruits de mer

    La certification est possible partout dans le monde et pour toutes les espèces élevées en aquaculture

    Où acheter les produits portant cette mention

    Commerce de détail, restauration

    Contenu détaillé

    Critères généraux

    • Les animaux sont élevés sans être soumis au stress et dans le respect de leurs besoins
    • La pêche, le transport et la mise à mort sont effectués dans le respect des animaux
    • Les espèces génétiquement modifiées sont interdites
    • La pêche en eaux sauvages n’est autorisée que dans des cas exceptionnels (crevette géante tigrée, p. ex.). Néanmoins, la diversité génétique dans les installations nouvelles ou existantes peut être augmentée avec des reproducteurs sauvages.
    • L’élevage d’espèces non-indigènes n’est autorisé que dans des cas exceptionnels
    • Les impacts environnementaux sur les écosystèmes adjacents doivent être aussi faibles que possibles. Ils sont identifiés, minimisés et font l’objet d’un suivi régulier dans le cadre d’une analyse des risques.
    • Les composants des aliments mélangés sont certifiés ISO 9001 et la farine de poisson provient à 70% au moins de pêche durable
    • En l’espace de trois ans après la première certification, le coefficient de conversion alimentaire (FCR) doit être inférieur à 1 (1 kg d’aliment entraîne à gain d’au moins 1 kg de biomasse)
    • Les épidémies infectieuses et parasitaires sont minimisées grâce à une bonne pratique de l’aquaculture. En principe, les traitements préventifs aux antibiotiques sont interdits.
    • Les produits chimiques doivent être employés et manipulés de manière à ne pas représenter de menace pour l’homme ou l’environnement
    • Les processus de production sont optimisés en continu afin de réduire la consommation énergétique; dans la mesure du possible, la moitié de l’énergie au moins provient de sources durables.
    • Les principes de responsabilité sociale des entreprises (contrats, salaires minimaux, pas de travail des enfants, pas de travail forcé, pas de discrimination, etc.) sont respectés
    • La traçabilité est garantie
    • Des normes sévères de qualité sont respectées tout au long de la chaîne de production (ISO 22000, IFS, BRC, etc.) et la sécurité alimentaire n’est pas menacée (p. ex. HACCP)

     

    Poissons et fruits de mer

    • Les animaux sont élevés sans être soumis au stress et dans le respect de leurs besoins
    • La pêche, le transport et la mise à mort sont effectués dans le respect des animaux
    • Les espèces génétiquement modifiées sont interdites
    • La pêche en eaux sauvages n’est autorisée que dans des cas exceptionnels (crevette géante tigrée, p. ex.). Néanmoins, la diversité génétique dans les installations nouvelles ou existantes peut être augmentée avec des reproducteurs sauvages.
    • L’élevage d’espèces non-indigènes n’est autorisé que dans des cas exceptionnels
    • Les impacts environnementaux sur les écosystèmes adjacents doivent être aussi faibles que possibles. Ils sont identifiés, minimisés et font l’objet d’un suivi régulier dans le cadre d’une analyse des risques.
    • Les composants des aliments mélangés sont certifiés ISO 9001 et la farine de poisson provient à 70% au moins de pêche durable
    • En l’espace de trois ans après la première certification, le coefficient de conversion alimentaire (FCR) doit être inférieur à 1 (1 kg d’aliment entraîne à gain d’au moins 1 kg de biomasse)
    • Les épidémies infectieuses et parasitaires sont minimisées grâce à une bonne pratique de l’aquaculture. En principe, les traitements préventifs aux antibiotiques sont interdits.
    • Les produits chimiques doivent être employés et manipulés de manière à ne pas représenter de menace pour l’homme ou l’environnement
    • Les processus de production sont optimisés en continu afin de réduire la consommation énergétique; dans la mesure du possible, la moitié de l’énergie au moins provient de sources durables.
    • Les principes de responsabilité sociale des entreprises (contrats, salaires minimaux, pas de travail des enfants, pas de travail forcé, pas de discrimination, etc.) sont respectés
    • La traçabilité est garantie
    • Des normes sévères de qualité sont respectées tout au long de la chaîne de production (ISO 22000, IFS, BRC, etc.) et la sécurité alimentaire n’est pas menacée (p. ex. HACCP)

     

    Vous avez une question ?

    N'hésitez pas à nous contacter.

    Tel. +41 (0)44 267 44 11 E-Mail eva.hirsiger@pusch.ch

    Nous aurions une question

    Dürfen wir Sie mit einer Nutzerumfrage nerven? Sie dauert nur fünf Minuten, versprochen! ;)


    Non merci.
    Ne plus me souvenir.
    Oui
    Par ici cela va au sondage.