Pour y voir plus clair dans la jungle des labels 

    ou

    KAGfreiland

    www.kagfreiland.ch

    Label de l'organisation d'intérêts publics KAGfreiland  pour les denrées alimentaires issues d’élevages respectueux des espèces et de l’agriculture biologique

    Dernière modification: 2016
    Titulaire

    KAGfreiland

    Type de mention

    Label

    Ausgezeichnet
    166

    Concernant le système d‘évaluation

    Le label a été évalué exhaustivement dans les domaines «Gestion», «Ecologie et aspects sociaux» et «Processus et contrôle». Pour de plus amples informations, consultez ici

    Contrôles annuels inopinés des exploitations par Bio Test Agro AG (BTA). Contrôles et certification des boucheries par q.inspecta GmbH. Le certificat est valable un an. Bio Test Agro et q.inspecta GmbH sont accrédités comme organismes de contrôle par le Service d'accréditation suisse (SAS) selon la norme ISO 17065.

    Comparaison avec des labels ou déclarations apparentés

    Où acheter les produits portant cette mention

    Boucheries, commerce de détail, certains restaurants, magasins fermiers, Online-Shop

    Contenu détaillé

    Critères généraux

    Tous les animaux de l’exploitation doivent être gardés en tenant compte des directives de KAGfreiland. Depuis 2002, la production doit être biologique dans toutes les exploitations certifiées KAGfreiland.

    • Pendant la période de végétation, les animaux doivent pouvoir accéder au pâturage chaque jour.
    • En hiver, ils doivent avoir un accès quotidien au parcours.
    • Les aires de couchage doivent être recouvertes de paille (aire de grattage couverte de litière pour les poules).
    • Dans les stabulations, les animaux doivent être gardés en groupes (sauf les bovins âgés de plus de quatre mois).
    • Les animaux ne doivent pas être nourris avec du fourrage de provenance animale (sauf le lait pour les jeunes animaux et les déchets de cuisine pour les porcins et la volaille).
    • Aucun stimulateur de performances ni aucun médicament ne doivent être utilisés à titre préventif.
    • Tous les animaux doivent être nourris avec des aliments bio.
    • Les farines animales et les OGM sont interdits.
    • Pour les bovins, les stabulations sont obligatoires; toutes les exploitations doivent être équipées de stabulations libres à partir de 2010.
    • L’abattage doit être décentralisé afin de réduire le transport à une heure au maximum ou à 30 km.
    • Les opérations zootechniques ne doivent être menées que sous anesthésie et par un spécialiste.

    Des exigences spécifiques doivent en outre être respectées pour chaque espèce (cf. lien « Kriterien verschiedene Tiergattungen » (en allemand).

    Produits laitiers

    • Les surfaces de repos et les litières doivent être propres afin de rester sèches, confortables et bien isolées.
    • Climat dans les écuries: Les exigences de la Schweizerische Stallklimakommission doivent être respectées (lumière du jour naturelle en suffisance, soleil, abris contre les courants d’air, etc.).
    • Les maladies doivent être traitées en utilisant des procédés et des médicaments naturels à chaque fois que cela est possible et judicieux.
    • Si l’utilisation de médicaments chimiques de synthèse ne peut être évitée, le délai de sevrage doit être le double de celui prescrit par la législation.

    Œufs

    • L’effectif maximal est de 250 individus pour les poulaillers simples et de 500 pour les systèmes structurés (volières p. ex.)
    • Chaque unité d’élevage doit comporter des coqs.
    • Les poules doivent avoir un accès à une zone de climat extérieur comportant un bain de poussière, de 0,1 m2 par individus.
    • Le parcours enherbé doit mesurer 5 m2 par poule.
    • La densité par m2 de surface accessible est limitée à cinq individus.
    • La zone de grattage doit recouvrir au moins un tiers de la surface accessible. Pour les volières, la zone de grattage doit recouvrir au moins la moitié.
    • La zone de grattage doit être couverte de litière.
    • Le poulailler doit recevoir suffisamment de lumière du jour.
    • Il doit être structuré de manière à limiter au maximum le contact des animaux avec les fientes.
    • Les poules doivent disposer de suffisamment de nids de ponte recouverts de litière.
    • L’aire d’alimentation, les mangeoires et les surfaces recouvertes de litière pour le nourrissage au grain doivent être conçues de manière à permettre aux poules de se nourrir ensemble.
    • Les animaux doivent disposer d’eau propre et fraîche en tout temps.
    • Les poules pondeuses doivent être nourries avec les aliments exempts de protéines animales.
    • Aucun stimulateur de performances ni aucun médicament ne doivent être utilisés à titre préventif.
    • Tous les animaux doivent être nourris avec des aliments bio.
    • Les farines animales et les OGM sont interdits.
    • Les poules doivent être régulièrement soumises à un contrôle des salmonelles. Seules des poussins sans salmonelles peuvent être achetés.

    Viande

    • Pendant la période de végétation, les animaux doivent pouvoir accéder au pâturage chaque jour.
    • En hiver, ils doivent avoir un accès quotidien au parcours.
    • Les aires de couchage doivent être recouvertes de paille (aire de grattage couverte de litière pour les poules).
    • Dans les stabulations, les animaux doivent être gardés en groupes (sauf les bovins âgés de plus de quatre mois).
    • Les animaux ne doivent pas être nourris avec du fourrage de provenance animale (sauf le lait pour les jeunes animaux et les déchets de cuisine pour les porcins et la volaille).
    • Aucun stimulateur de performances ni aucun médicament ne doivent être utilisés à titre préventif.
    • Tous les animaux doivent être nourris avec des aliments bio.
    • Les farines animales et les OGM sont interdits.
    • Pour les bovins, les stabulations sont obligatoires; toutes les exploitations doivent être équipées de stabulations libres à partir de 2010.
    • L’abattage doit être décentralisé afin de réduire le transport à une heure au maximum ou à 30 km.
    • Les opérations zootechniques ne doivent être menées que sous anesthésie et par un spécialiste.

    Des exigences spécifiques doivent en outre être respectées pour chaque espèce.

    Vous avez une question ?

    N'hésitez pas à nous contacter.

    Tel. +41 (0)44 267 44 11 E-Mail eva.hirsiger@pusch.ch

    Nous aurions une question

    Dürfen wir Sie mit einer Nutzerumfrage nerven? Sie dauert nur fünf Minuten, versprochen! ;)


    Non merci.
    Ne plus me souvenir.
    Oui
    Par ici cela va au sondage.