Pour y voir plus clair dans la jungle des labels 

    ou

    Demeter

    www.demeter.ch

    Label de la fédération  Demeter pour les produits issus de l'agriculture biodynamique

    Titulaire

    Demeter-Bund e.V.

    Type de mention

    Label

    Sehr empfehlenswert
    158

    Concernant le système d‘évaluation

    Le label a été évalué exhaustivement dans les domaines «Gestion», «Ecologie et aspects sociaux» et «Processus et contrôle». Pour de plus amples informations, consultez ici

    Contrôles annuels des unités de production, de transformation et de commerce par bio.inspecta AG. Les unités de transformation et de commerce sont également contrôlées par l’Institut d’éco-commerce (IMO). De plus, 5% des exploitations sont soumises chaque année à des contrôles inopinés. Bio.inspecta est le seul organisme de certification. Le certificat est valable un an. Bio.inspecta AG est accrédité par le Service d'accréditation suisse (SAS).

    L’agriculture biodynamique pratiquée par les exploitations Demeter est basée sur le courant de pensée de l’anthroposophe Rudolf Steiner, développé à partir de 1924 comme le «Fondement spirituel d’une agriculture prospère». Ce courant ne tient pas uniquement compte des substances matérielles et des processus physiques de la nature, mais également des forces créatrices métaphysiques et cosmiques. Il est axé sur une interaction saine entre les hommes, les animaux et les plantes et tient compte des forces terrestres et cosmiques.

    Comparaison avec des labels ou déclarations apparentés

    Où acheter les produits portant cette mention

    Magasins fermiers, magasins de produits biologiques et diététiques

    Contenu détaillé

    Critères généraux

    Les cahiers des charges de Demeter satisfont aux exigences du règlement CE relatif à la production biologique et à l’étiquetage des produits biologiques, mais vont plus loin à tous les égards.

    Le Cahier des charges de Bio Suisse s’applique également.

Ci-dessous, quelques critères de l’agriculture biodynamique selon des principes anthroposophiques:

    • Individualisation du domaine agricole; exploitation organisée le plus possible en circuit fermé. Les principes d’un tel circuit fermé sont les suivants: élevage de bovins, semences et aliments provenant du domaine, fertilisation avec des engrais du commerce compostés ou fermentés et culture de légumineuses.
    • Le principe de gestion durable doit être respecté: conservation de la diversité des espèces et relations sociales harmonieuses.
    • La formation de l’humus et la santé des plantes sont les éléments centraux de la culture. Les préparations biodynamiques nécessaires pour cela sont faites à base de plantes médicinales, de bouse de vache et de quartz.
    • Les conditions d’élevage et l’alimentation doivent être conformes à la nature propre des animaux.
    • Les OGM sont interdits à tous les niveaux de production.
    • Les matières premières doivent être transformées avec soin afin de conserver leur valeur. L’homogénéisation du lait et l’emploi de sel nitrité pour saumure, par exemple, sont interdits.

    Les processus doivent être effectués au bon moment, en tenant compte des rythmes terrestres et cosmiques.

    Produits laitiers

    • Individualisation du domaine agricole; exploitation organisée le plus possible en circuit fermé.
    • Les animaux doivent être nés et élevés dans une ferme certifiée Demeter. Les animaux provenant d’exploitations conventionnelles peuvent être achetés uniquement dans des cas exceptionnels et s’ils sont destinés à l’élevage.
    • L’ordonnance sur la protection des animaux doit être respectée dans son intégralité.
    • Les conditions d’élevage et l’alimentation doivent être conformes à la nature propre des animaux.
    • Les aliments doivent être produits sur place où dans une autre exploitation biologique.
    • Les farines animales sont interdites.
    • Les OGM sont interdits à tous les niveaux de production.
    • Les produits doivent toujours être transformés sans additifs. Le Cahier des charges Demeter interdit l’emploi de sels nitrités pour saumure, de phosphates, de rehausseurs de goût synthétiques et d’autres compléments chimiques.
    • La priorité doit être donnée aux traitements biologiques (homéopathiques ou anthroposophiques).
    • Les traitements prophylactiques ou de routine effectués avec des médicaments allopathiques synthétiques, les antibiotiques et les traitements hormonaux sont interdits.
    • Les processus doivent être effectués au bon moment, en tenant compte des rythmes terrestres et cosmiques.
    • Pour autant que les conditions de la station le permettent, le foin doit être le principal fourrage grossier en hiver. Pour les vaches laitières, la quantité minimale de foin est fixée à 3 kg par tête et par jour.
    • Pendant la période de végétation, les vaches laitières et les remontes d’élevage doivent pouvoir pâturer chaque jour, sauf en période de mauvais temps. En hiver, il faut garantir à toutes les vaches laitières l’accès au pâturage au moins treize fois par mois.
    • Chaque animal doit avoir un lieu de repos sec, confortable et bien isolé, avec suffisamment de liberté de mouvement pour se coucher, s’étendre ou se lever sans se blesser.

    Vin et bière

    • Fertilisation: le fumier, le lisier et le purin produits par les animaux domestiques agricoles, en particulier par les bovins, ainsi que le compost de déchets végétaux, forment, en combinaison avec les préparations biodynamiques pour le composte, la base de la fertilisation. L’utilisation d’engrais organiques du commerce est autorisée en quantités limitées.
    • La formation de l’humus et la santé des plantes sont les éléments centraux de la culture. Les préparations biodynamiques nécessaires pour cela sont faites à base de plantes médicinales, de bouse de vache et de quartz.
    • Protection des plantes: il est interdit d’utiliser des produits de synthèse pour lutter contre les ravageurs, pour prévenir ou guérir les maladies cryptogamiques, virales et autres, pour lutter contre les mauvaises herbes ou pour réguler la croissance des plantes cultivées.
    • Plants et semences: les plants et les semences doivent provenir de cultures biodynamiques ou biologiques. A l’exception du maïs, les hybrides sont interdits dans les céréales alimentaires et fourragères. Les variétés issues du génie génétique sont interdites.
    • Le principe de gestion durable doit être respecté: conservation de la diversité des espèces et relations sociales harmonieuses.
    • Les OGM sont interdits à tous les niveaux de production.
    • Les matières premières doivent être transformées avec soin afin de conserver leur valeur.
    • Les processus doivent être effectués au bon moment, en tenant compte des rythmes terrestres et cosmiques.

    Œufs

    • Individualisation du domaine agricole; exploitation organisée le plus possible en circuit fermé.
    • Les animaux provenant d’exploitations conventionnelles peuvent être achetés uniquement dans des cas exceptionnels et s’ils sont destinés à l’élevage.
    • L’ordonnance sur la protection des animaux doit être respectée dans son intégralité.
    • Seuls les élevages en plein air sont autorisés.
    • Dans le poulailler, la densité d’occupation maximale ne doit pas dépasser 5 poules par m2 de surface au sol accessible. 33 % de la surface accessible doit être aménagée en aire de grattage couverte de litière.
    • L’effectif maximal par unité d’élevage est limité à 250 poules. Dans les poulaillers structurés (volières), il ne doit pas dépasser 500 poules.
    • Les unités d’élevage doivent être séparées les unes des autres.
    • Chaque poulailler doit comporter un parcours de mauvais temps (« zone de climat extérieur »).
    • Le parcours enherbé doit en principe mesurer 5 m2 par poule.
    • Le poulailler doit comporter des perchoirs de 1 m de long pour 5 poules.
    • Il doit recevoir suffisamment de lumière naturelle.
    • Les aliments doivent être produits sur place où dans une autre exploitation biologique.
    • L’affouragement journalier d’aliments biologiques extérieurs (minéraux non compris) ne doit pas dépasser 20 % de la matière sèche de la ration.
    • Les farines animales sont interdites.
    • Les OGM sont interdits à tous les niveaux de production.
    • Les produits doivent toujours être transformés sans additifs. Le Cahier des charges DEMETER interdit l’emploi de sels nitrités pour saumure, de phosphates, de rehausseurs de goût synthétiques et d’autres compléments chimiques.
    • Il est interdit de maintenir des poules débecquées, désailées ou désonglées. Il faut si possible éviter de couper les plumes.
    • Les œufs doivent pouvoir être pondus dans des nids.
    • La priorité doit être donnée aux traitements biologiques (homéopathiques ou anthroposophiques).
    • Les traitements prophylactiques ou de routine effectués avec des médicaments allopathiques synthétiques, les antibiotiques et les traitements hormonaux sont interdits.
    • Les processus doivent être effectués au bon moment, en tenant compte des rythmes terrestres et cosmiques.

    Viande

    • Individualisation du domaine agricole; exploitation organisée le plus possible en circuit fermé.
    • Les animaux provenant d’exploitations conventionnelles peuvent être achetés uniquement dans des cas exceptionnels et s’ils sont destinés à l’élevage.
    • L’ordonnance sur la protection des animaux doit être respectée dans son intégralité.
    • Les conditions d’élevage et l’alimentation doivent être conformes à la nature propre des animaux.
    • Les aliments doivent être produits sur place où dans une autre exploitation biologique.
    • Les farines animales sont interdites.
    • Les OGM sont interdits à tous les niveaux de production.
    • Les produits doivent toujours être transformés sans additifs. Le Cahier des charges Demeter interdit l’emploi de sels nitrités pour saumure, de phosphates, de rehausseurs de goût synthétiques et d’autres compléments chimiques.
    • La priorité doit être donnée aux traitements biologiques (homéopathiques ou anthroposophiques).
    • Les traitements prophylactiques ou de routine effectués avec des médicaments allopathiques synthétiques, les antibiotiques et les traitements hormonaux sont interdits.
    • Les processus doivent être effectués au bon moment, en tenant compte des rythmes terrestres et cosmiques.

    Céréales

    • Fertilisation: le fumier, le lisier et le purin produits par les animaux domestiques agricoles, en particulier par les bovins, ainsi que le compost de déchets végétaux, forment, en combinaison avec les préparations biodynamiques pour les compostes, la base de la fertilisation. L’utilisation d’engrais organiques du commerce est autorisée en quantités limitées.
    • La formation de l’humus et la santé des plantes sont les éléments centraux de la culture. Les préparations biodynamiques nécessaires pour cela sont faites à base de plantes médicinales, de bouse de vache et de quartz.
    • Protection des plantes: il est interdit d’utiliser des produits chimiques de synthèse pour lutter contre les ravageurs, pour prévenir ou guérir les maladies cryptogamiques, virales et autres, pour lutter contre les mauvaises herbes ou pour réguler la croissance des plantes cultivées.
    • Plants et semences: les plants et les semences doivent provenir de cultures biodynamiques ou biologiques. A l’exception du maïs, les hybrides sont interdits dans les céréales alimentaires et fourragères. Les variétés issues du génie génétique sont interdites.
    • Le principe de gestion durable doit être respecté: conservation de la diversité des espèces et relations sociales harmonieuses.
    • Les OGM sont interdits à tous les niveaux de production.
    • Les produits doivent être transformés avec soin afin de maintenir la valeur élevée des matières premières.
    • Les processus doivent être effectués au bon moment, en tenant compte des rythmes terrestres et cosmiques.

    Herbes aromatiques et épices

    • Fertilisation: le fumier, le lisier et le purin produits par les animaux domestiques agricoles, en particulier par les bovins, ainsi que le compost de déchets végétaux, forment, en combinaison avec les préparations biodynamiques pour le composte, la base de la fertilisation. L’utilisation d’engrais organiques du commerce est autorisée en quantités limitées.
    • La formation de l’humus et la santé des plantes sont les éléments centraux de la culture. Les préparations biodynamiques nécessaires pour cela sont faites à base de plantes médicinales, de bouse de vache et de quartz.
    • Protection des plantes: il est interdit d’utiliser des produits chimiques de synthèse pour lutter contre les ravageurs, pour prévenir ou guérir les maladies cryptogamiques, virales et autres, pour lutter contre les mauvaises herbes ou pour réguler la croissance des plantes cultivées.
    • Plants et semences: les plants et les semences doivent provenir de cultures biodynamiques ou biologiques. A l’exception du maïs, les hybrides sont interdits dans les céréales alimentaires et fourragères. Les variétés issues du génie génétique sont interdites.
    • Le principe de gestion durable doit être respecté: conservation de la diversité des espèces et relations sociales harmonieuses.
    • Les OGM sont interdits à tous les niveaux de production.
    • Les matières premières doivent être transformées avec soin afin de conserver leur valeur.
    • Les processus doivent être effectués au bon moment, en tenant compte des rythmes terrestres et cosmiques.

    Fruits et légumes

    Légumes:

    • La fertilisation, la rotation des cultures et les techniques agricoles doivent être conçues de manière à réduire au minimum le lessivage de l’azote vers le sous-sol et l’accumulation de nitrates dans les légumes.
    • Terreaux et substrats de culture: Les terreaux et les substrats maraîchers doivent si possible être fabriqués par la ferme elle-même. Il faut utiliser aussi peu de tourbe que possible. Les matières de remplacement, comme par exemple la laine minérale, sont interdites pour les cultures maraîchères au même titre que les techniques hors-sol (cultures sur films nutritifs, hydrocultures, etc.), les cultures en sachets ou en container, ou encore ce que l’on appelle les couches minces. Les terreaux et les substrats peuvent être stérilisés à la vapeur.
    • Les plants doivent être produits par la ferme elle-même ou achetés auprès d'exploitations qui respectent des directives reconnues d'agriculture biologique.
    • Le travail au sol et la rotation des cultures sont des facteurs décisifs dans le domaine de la régulation des adventices. Les procédés mécaniques doivent être préférés aux procédés thermiques. La stérilisation à la vapeur n’est autorisée que pour les terreaux destinés à la production des plants.
    • En hiver, le chauffage des cultures sous abri n’est autorisé que pour les maintenir hors-gel (environ + 5 °C). La production des plants et des plantes d’ornement fait exception.

     
    Fruits:

    • S’il y a sur le marché des plants de provenance biodynamique ou biologique il faut les préférer à d'autres plants.
    • L’enherbement doit être constitué d’une multitude de plantes diverses, conformément à la station. Au besoin, les rangées d’arbres ou la zone sous les plants peuvent être maintenues propres par des désherbages thermiques ou mécaniques, mais le sol ne doit pas être entièrement nu toute l’année, sauf dans le cas de jeunes plantations.

    Thé, café et cacao

    • Le principe de gestion durable doit être respecté: conservation de la diversité des espèces et relations sociales harmonieuses.
    • La formation de l’humus et la santé des plantes sont les éléments centraux de la culture. Les préparations biodynamiques nécessaires pour cela sont faites à base de plantes médicinales, de bouse de vache et de quartz.
    • Les OGM sont interdits à tous les niveaux de production.
    • Les matières premières doivent être transformées avec soin afin de conserver leur valeur.
    • Les processus doivent être effectués au bon moment, en tenant compte des rythmes terrestres et cosmiques.


    Pour les tisanes, voire critères pour les herbes aromatiques.

    Vous avez une question ?

    N'hésitez pas à nous contacter.

    Tel. +41 (0)44 267 44 11 E-Mail eva.hirsiger@pusch.ch

    Nous aurions une question

    Dürfen wir Sie mit einer Nutzerumfrage nerven? Sie dauert nur fünf Minuten, versprochen! ;)


    Non merci.
    Ne plus me souvenir.
    Oui
    Par ici cela va au sondage.